Moyen Orient

Pour un regard en direction du Moyen-Orient

En 1992, ALIS est invitée à représenter la France lors du Festival International de Théâtre Expérimental du Caire.
ALIS y fait un double constat : le secteur culturel est scindé en structures officielles, totalement assujetties à l'État, et en structures de création indépendantes, non reconnues par leurs propres États et dépendant financièrement des fondations occidentales ; et le travail de création produit par ces dernières s'articule avec la culture dans laquelle il émerge de manière inattendue pour un occidental. Ces fonctionnements étrangers ont encouragé ALIS à poursuivre son observation.
Le lien esquissé en 1992, entre ALIS et El Warsha, compagnie indépendante du Caire, par l'intermédiaire de leurs metteurs en scène, Pierre Fourny et Hassan El Geretly, évolue progressivement en "compagnonnage à distance" : dialogues et échanges permanents, soutien mutuel et conseils réciproques d'artiste à artiste. Sans aucune production artistique commune, afin d'affirmer la nécessité première du dialogue.
Ce lien particulier est aussi pour ALIS l'occasion de participer au développement de réseaux de créateurs indépendants du monde arabe en lien avec les artistes et opérateurs culturels occidentaux intéressés.